Editions de Corlevour
97, rue Henri Barbusse 92110 CLICHY

Distribution : HACHETTE
Diffusion : Réginald Gaillard
gaillard.reginald@gmail.com

Poèmes vernaculaires

10,0018,00

Poésie
Les Murray
126 p. ; 16 x 22,5 cm
Traduction : Thierry Gillyboeuf
ISBN : 978-2-37209-080-3
Date de parution : mai 2022

Effacer
UGS : ND Catégories : ,

Description

Sa poésie, qui fait le grand écart entre la puissance laconique des épigrammes et le souffle au long cours d’épopées en vers, se caractérise par la richesse colorée, sonore et métaphorique de son verbe, dans un mélange habile d’humour, d’allégresse et d’interrogations métaphysiques. Pour Brodsky, Les Murray était celui en qui « la langue anglaise respire ». Géant des lettres australiennes, il s’était opposé au modernisme littéraire de la « Nouvelle poésie » australienne, auquel il reprochait de se couper d’un lectorat plus populaire, pour devenir « le domaine d’une clique intellectuelle ». Lui-même était décrit par un critique comme « un poète traditionnel dont l’œuvre est d’une originalité radicale ». Son style est immédiatement reconnaissable à sa dextérité linguistique et à sa maîtrise de la scansion poétique. Il célèbre une Australie rurale, enracinée, idéalisée, celle d’une « république vernaculaire » dont il décrit la flore, la faune et les paysages avec une inventivité toute baroque. Sa langue contribue à installer une réalité, où l’onirisme le partage aux préoccupations sociales et aux questionnements téléologiques. Riche, généreuse, volubile, somptueusement déroutante, la poésie de Les Murray est à l’image de son pays : un continent.

Informations complémentaires

Version

Papier, Numérique

Les Murray

Poète et critique australien, auteur de près de quarante recueils de poésie. Seuls deux recueils ont paru de lui en français. Daniel Tammet a traduit et publié en 2014 une sélection de poèmes de Murray intitulée C’est une chose sérieuse que d’être parmi les hommes (L’Iconoclaste) et Thierry Gillyboeuf a traduit en 2011 Le rêve de porter des shorts pour toujours, publié dans une édition bilingue chez L’Oreille du Loup.