Editions de Corlevour
97, rue Henri Barbusse 92110 CLICHY
A partir du 1er janvier 2020
Distribution : HACHETTE
Diffusion : Réginald Gaillard gaillard.reginald@gmail.com
+32 473 89 84 01

Histoire de Ian van ***, Gentilhomme de Flandre

9,0022,50

SALMIERI Adrien
2004
Disponible en version papier / numérique

Effacer
UGS : ND Catégories : ,

Histoire de Ian van ***, Gentilhomme de Flandre ou le théâtre du péché
roman, 396 p., 12x19.5 cm

Lorsque Ian quitte sa ferme natale en compagnie de son précepteur pour aller étudier le Droit en Italie, il a malgré ses quatorze ans un palmarès d’actions répréhensibles déjà respectable. Ce riche orphelin flamand élevé par une trop avenante nourrice, reprenant à son compte les inquiétudes de saint Augustin, est convaincu que la nature humaine est foncièrement mauvaise.

La Venise turbulente et jouisseuse d’avant 1789 le voit tour à tour voleur, assassin, violeur, tricheur patenté, proxénète… jusqu’à ce que, pris, il finisse aux galères… Il s’en évadera pour Trieste, pour recommencer comme par le passé, et être capturé par des brigands qui lui donnent à choisir entre s’associer à leurs activités et devenir musulman ou se laisser égorger. Sans hésiter il renie sa foi natale. De pillage en égorgement, il se retrouve à Sébénie, devient persona grata à la Sérénissime qui lui confie un navire pour harceler l’ennemi Turc. Son retour au bercail est une tumultueuse pérégrination à travers Italie, Suisse, Allemagne, Lorraine. À Nancy, l’angélique Élise le met sur le chemin du repentir, sans qu’il s’en doute. Réinstallé à Ypres, auprès de sa nourrice, il se plonge dans l’étude de la nature du mal, s’interroge, se morfond dans une quête de repentir qui ne l’empêche pas de se livrer à une débauche modérée. La trajectoire de Ian s’achève tragiquement pour certains, en gloire pour d’autres.

À la fois roman d’aventure et d’initiation, théologique pour les questions fondamentales qu’il pose sur le mal mais sans thèse ni réponse d’aucune sorte, Ian est également une parodie souvent drôle des mémoire du XVIIIe siècle. À la croisée des cultures italienne arabe et française, Salmieri nous offre une fresque éblouissante dans la veine de Chroniques des Morts.

Informations complémentaires

Version

Papier, Numérique