Editions de Corlevour
97, rue Henri Barbusse 92110 CLICHY

TAGORE Rabindranath

Poète, philosophe, romancier, dramaturge, musicien

Rabindranath Thakur dit Tagore (রবীন্দ্রনাথ ঠাকুর (Rabīndranāth Thākur) (7 mai 1861 – 7 août 1941), connu aussi sous le surnom de Gurudev est un compositeur, écrivain, dramaturge, peintre et philosophe indien dont l’œuvre a eu une profonde influence sur la littérature et la musique du Bengale à l’orée du XXe siècle. Il a été couronné par le Prix Nobel de littérature en 19131. Nombre de ses romans et nouvelles ont été adaptés au cinéma, notamment par le cinéaste Satyajit Ray.

Issu de la caste des brahmanes pirali de Calcutta, Tagore compose ses premiers poèmes à l’âge de huit ans. À seize ans, il publie ses premières poésies substantielles sous le pseudonyme de Bhanushingho (« le lion du soleil »), et écrit ses premières nouvelles et drames dès 1877. Son instruction à domicile, sa vie à Shilaidaha (où son grand-père a construit une maison de campagne) ainsi que ses voyages font de Tagore un non-conformiste et un pragmatique. Il fait partie des voix qui se sont élevées contre le Raj britannique et il a soutenu comme Gandhi le mouvement pour l’indépendance de l’Inde. Sa vie est tragique — il perd quasiment toute sa famille et est profondément affligé par le déclin du Bengale — mais ses œuvres lui survivent, sous la forme de poésies, romans, pièces, essais et peintures ainsi que de l’institution qu’il a fondée à Shantiniketan, l’Université de Visva-Bharati.

Tagore a écrit des romans, des nouvelles, des chansons, des drames dansés ainsi que des essais sur des sujets politiques et privés. Gitanjali (L’offrande lyrique), Gora (Visage-pâle), et Ghare-Baire (La maison et le monde) sont parmi ses œuvres les plus connues. Ses vers, nouvelles et romans — dans lesquels il a fréquemment recours au lyrisme rythmique, au langage familier, au naturalisme méditatif et à la contemplation philosophique — ont reçu un accueil enthousiaste dans le monde entier. Tagore fut aussi un réformateur culturel et un polymathe qui modernisa l’art bengali en rejetant les restrictions qui le liaient aux formes indiennes classiques. Deux chants de son canon rabindrasangeet sont devenus hymnes nationaux respectifs du Bangladesh et de l’Inde : Amar Shonar Bangla et Jana Gana Mana.

Lire plus sur Wikipedia