Editions de Corlevour
97, rue Henri Barbusse 92110 CLICHY

LA SOUDIERE Vincent

Ecrivain, poète

Vincent La Soudière (de son vrai nom Vincent de La Soudière) est un écrivain et poète français né en 1939 à Port-d’Envaux (Charente-Maritime) et mort à Paris en 1993.
Bien qu’ayant beaucoup écrit, il ne fit paraître qu’un mince volume de proses poétiques, Chroniques antérieures, en 1978. Cet ouvrage ne pouvait laisser soupçonner l’ampleur de ses écrits et leur publication sera donc essentiellement posthume.

Poésie, correspondance

Chroniques antérieures, Montpellier, Fata Morgana, 1978.
L’Arrière-Garde, poèmes, avec trois eaux-fortes de Gilles Alfera. Précédé d’un texte de Landry, Neauphle-le-Château, G. Alfera, 1988
Brisants. Texte établi et présenté par Sylvia Massias. Orbey, Arfuyen, 2003.
C’est à la nuit de briser la nuit, Lettres à Didier I (1964-1974). Édition présentée, établie et annotée par Sylvia Massias. Paris, Éd. du Cerf, 2010
Cette sombre ferveur. Lettres à Didier II (1975-1980). Édition préfacée, établie et annotée par Sylvia Massias. Paris, Éd. du Cerf, 2012.
Le Firmament pour témoin. Lettres à Didier III (1981-1993). Édition présentée, établie et annotée par Sylvia Massias. Paris, Éd. du Cerf, 2015

Textes divers

« Au cœur de la meule », Genève, La Revue de Belles-Lettres, no 1, 1974, p. 54-57.
« Chroniques antérieures » (extraits), Argile (Maeght Éditeur), n° XI, automne 1976, p. 12-27.
« Une dernière fois » et « Jugement par le son », dans Guitares. Chefs-d’œuvre des collections de France. Préface de François Lesure, photographies de Maurice Bérard. Paris, La Flûte de Pan, 1980. (Texte français-anglais.)
« La Jérusalem d’En Bas », Argile, n° XXIII-XXIV, printemps 1981, p. 123-127.
« Alliance », Paris, Noir sur blanc, no 3, printemps 1987, p. 69-71.
« Élégie », Lyon, Jalouse pratique, no 2, juin 1993.

Sur Vincent La Soudière

Sylvia Massias, Vincent La Soudière, la passion de l’abîme. Paris, Éd. du Cerf, 2015.