Editions de Corlevour
97, rue Henri Barbusse 92110 CLICHY

BOISSOUDY (de) François

Artiste peintre

François-Xavier de Boissoudy est peintre. Né en 1966, il est diplômé de l’Esag (Pennighen). Son travail oscille entre une vision sacrée du quotidien, et celle de l’Écriture sainte. Auteur notamment de l’exposition « Art Sacré ? », en 2013 à la Cathédrale d’Évry, et de l’exposition en 2014 sur le mouvement des Veilleurs « Une Annonciation Française », au couvent dominicain de l’Annonciation à Paris. François-Xavier de Boissoudy est désormais représenté par la Galerie Guillaume à Paris.

Les peintures de François-Xavier de Boissoudy sont un puits de jour du monde vers la toute éternité, un judas pour espionner le paradis en douce. L’attirance vers ce puits est telle qu’il nous semble nous y voir au détour d’un regard. Le reflet d’un homme que nous pourrions être, je me vois furtivement dans une vitre en mouvement, non pas coincé dans les deux dimensions du tableau, mais derrière, en filigrane. Il a donc fallu de la lumière pour m’y voir. Nous nous apercevons toujours à travers une vitre, car la communication n’est possible que par la contemplation. Voilà bien qui est le propre d’une œuvre d’art : apporter une vérité non accessible à l’intelligence, mais par contemplation voire en communion. Silence, on observe. C’est comme si on regardait les choses les yeux baignés de larmes, sur la fin ou le début d’une tristesse. Ces larmes qui floutent les faces, éloignent les êtres et déforment les contours. C’est l’émotion de se retrouver en présence de la lumière qui fait briller les yeux. Cette émotion est incorporée au travail de l’artiste. François-Xavier de Boissoudy précise ainsi sa frontière entre l’art sacré et celui qui ne le serait pas : « Je crois que la limite est en soi-même, non dans la volonté de faire de l’art sacré ou non, mais dans la recherche d’un ordre supérieur en toute chose. Celle d’accueillir la Grâce quand elle se présente. Espérée et inattendue. »

Emission sur KTO

Editions Corlevour