Editions de Corlevour
97, rue Henri Barbusse 92110 CLICHY

A partir du 1er janvier 2020
Distribution : HACHETTE
Diffusion : Réginald Gaillard
gaillard.reginald@gmail.com

Témoignage de la Poussière

13,00

Joël-Claude MEFFRE
Parution mai 2010
ISBN 978-2-915831-41-2

Catégorie :

La démarche qui sous-tend toute l'écriture de Témoignage de la poussière est moins d'ordre littéraire et esthétique que d'ordre spirituel et existentiel. Joël-Claude Meffre ne s'approprie pas l'esprit ni la lettre du grand Mansour Hallâj, comme un objet d'étude, selon une visée historique, scientifique, universitaire. À aucun moment, l'intention n'est didactique, encyclopédique. Le texte, qui est bien une manière de poèmes, ne se tient pas en regard et à distance de la somme constamment citée des écrits du maître, naguère édifiée, pour notre culture, par Louis Massignon. Il se coule dans le sillage, il s'approche du coeur de ce qui demeure le Diwan au-dessus de toute autre parole, il respire à son tour le souffle même de l'inspiration mystique et poétique, jusqu'à abolir toute perception de distance entre la pensée d'origine et celle qui vient ici s'y abîmer, à plus de dix siècles de là. Je n'ai en mémoire aucun exemple plus flagrant de fusion osmotique et d'identification par l'esprit, loin de tout exercice ludique dans le champ mimétique, qui serait celui du pastiche. Le chemin suivi par Joël-Claude Meffre n'est pas celui des mots dont on peut faire n'importe quoi, mais celui de l'expérience intérieure humblement et honnêtement élaborée dans la solitude et le recueillement. Il faudrait remonter loin dans le passé chrétien, du côté des grands mystiques, écrivant de première main, ou des auteurs spirituels, exprimant toute l'intimité de leur rapport à Dieu, ou encore de quelques stigmatisées se délestant de leurs douloureuses visions dans la blessure des mots, pour rejoindre les fondements d'une écriture au service, purement, de l'expérience intérieure et, du coup, partagée entre la chair des métaphores et le vertige du vécu. Il en allait de même chez Hallâj, il en va pareillement aujourd'hui, à propos d'un texte qui ne se réduit pas à l'état de commnentaire, mais engage l'authenticité spirituelle de son auteur.

Claude Louis-Combet