Editions de Corlevour
97, rue Henri Barbusse 92110 CLICHY

Battre l’immense

15,00

LIBERT Béatrice
80 p. broché, 2018.

Catégorie :

Description

Extrait

Lorsque je serai nue dans le poème
Il vous semblera peut-être
Qu’une ombre aura tatoué mes rides

N’y touchez pas Elle vous mordrait

Mettez-vous à chanter un lieder
Un psaume une complainte

Ôtez à votre tour un à un vos vêtements
Puis couchez-moi dans le terreau de vos prières

Je m’endors parfois en rêvant
Que pour moi vivre ce n’est rien d’autre
Que d’être enfin seul et entièrement nu devant les hommes
Ou devant mes poèmes.
Y. N.